Historique de la compagnie PDF Imprimer Envoyer

« Compagnie S.H.C. (Sam Harkand Compagnie) »

Samarkande est la ville où commence la légende des Mille et Une Nuits. C'est un symbole de résistance et de survivance grâce à l'imaginaire (Shéhérazade raconte chaque nuit une histoire à son roi pour qu'il lui laisse la vie sauve). En sanskrit, Samarkande signifie « ville de rencontres ». C'est autour de ces notions qu'a grandi Sam Harkand & Cie dans sa démarche de création théâtrale.

«Compagnie parce que j’ai toujours pensé que l’on ne fait rien de durable tout seul, et qu’une création théâtrale ne peut exister que grâce à une équipe; qu’elle ne peut s’enrichir que grâce aux rencontres avec le public et avec d’autres artistes, grâce à l’échange. De plus, j’ai appris par la suite que le nom «Samarkand» tenait son origine du sanskrit qui signifie «ville de la rencontre». Il n’y a finalement pas de hasard ! " Patrick Rabier.

La compagnie est née en septembre 1990 sous l’impulsion de Patrick Rabier qui est toujours aux commandes artistiques et à la mise en scène. Elle a grandi entre spectacles jeune public et spectacle pour public adulte, avec une spécificité qui s’est affirmée très vite : le jeu masqué. Au fil du temps un univers singulier s’est dessiné de plus en plus précisément : le grotesque, incarnation parfaite de la tragi-comédie chère au metteur en scène, puisqu’il est la rencontre entre le rire et le morbide. Avec l’aide de Cédric Pera, des masques grotesques ont été créés spécialement pour les spectacles de la compagnie, conjugaison du masque de Commedia dell’Arte et maquillage du cinéma muet expressionniste. Puis les marionnettes sont venues compléter la galerie de personnages de Sam Harkand & Cie, toujours fidèles à l’univers visuel de la compagnie.

Enfin le retour aux sources de ce type de jeu et de mise en scène : le clown et le bouffon.

En 2000, Sam Harkand & Cie ouvre le théâtre Marie-Jeanne, programmation pour clowns, masques, marionnettes et cabarets.

2011/2012, le temps du renouvellement, du remodelage, de l’adaptation à l’aire du temps peu propice à la création et à la culture en général. L’équipe s’est posée pour se réinventer, rêver un projet viable pour envisager l’avenir au-delà des tourments de ce nouveau siècle… de cette nouvelle ère ?

 

 

Ces dernières années vous avez peut-être vu :

2010 — 2012 : Etranger, trio de clowns

 

2008 — 2009 : Cavale, le Cabaret Grotesque (masques et marionnettes).

2004 — 2009 : Arturo Ui, Farce Bouffonne (bouffons, masques et marionnettes).

2005 : Clown Celebrity (quintet de clowns, pièce courte)

2003 — 2006 : La Légende du Grand Imaginateur (jeune public, clown, masque et marionnettes)

2002 — 2004 : Pataquès et Baraques de Clowns (trio de clowns)

2001 — 2003 : Dweedom, la Petite Sorcière (jeune public avec masques et marionnettes)

2000 — 2004 : Le Misanthrope, Comédie Masquée d’après Molière (masques grotesques et un clown)

 

 

 

 

 

 

 

 

Module Google Analytics